Nettoyage du cimetière du village : près d’un quart de siècle sépare les deux vidéos à visionner à la fin du présent article.

 

Bonjour à toutes et à tous,

Sans le bénévolat et le volontariat des villageoises et des villageois d’Ighil Bougueni, ou ils se trouvent au village ou à l’exterieur, le projet des 3 fontaines n’aurait pas pu voir le jour. En effet, l’argent seul n’achète pas tout, le bénévolat seul est insuffisant. En revanche, les deux additionnés ont permis à ce projet des 3 fontaines d’aboutir aujourd’hui à la grande satisfaction de tout le monde : de celles et  ceux vivants au village et de celles et ceux qui regagnent le village occasionnellement, notamment durant les périodes des congés.

Partant de ce constat, le sujet qui motive, aujourd’hui, la publication des deux vidéos, ci-dessous, est évidemment « Le bénévolat et le volontariat, autrement dit Tachemlilith ». Le tournage  de ces deux vidéos relate le même sujet, celui du nettoyage du cimetière du village Ighil Bougueni. La première vidéo, de Moumouh Bakir, remonte à l’été 1994 et la plus récente, de Slimane Ould Feroukh, remonte à l’été 2018. Ce volontariat est un héritage de nos aïeux et se transmet de génération en génération comme en témoignent ces deux vidéos et montrent ainsi notre attachement à nos us et coutumes et à l’entretien des sites collectifs de notre cher village Ighil Bougueni. A chacune et à chacun d’entre nous de méditer sur le message envoyé par ces deux vidéos séparées par près d’un quart de siècle.

Bon visionnage et tous nos remerciements aux villageois qui participent à l’entretien de nos sites collectifs et à ceux qui immortalisent ces moments et ces actions de solidarité.

Bien à vous.

Timlilith-IB.

 

Reportage partagé par Moumouh Bakir et datant de fin juillet ou début août 1994.

 

Reportage tourné par Slimane Ould Feroukh en juin 2018.

Laisser un commentaire