Projet des 3 fontaines au village Ighil Bougueni : Avancées récentes.

Bonjour à toutes et à tous,

Le projet des  3 fontaines au village Ighil Bougueni connait une avancée progressive. Après les 2 volontariats qui ont permis de creuser les tranchées de la conduite d’eau de la source Lainser jusqu’au lieu du futur réservoir à Anar N’Chikh (voir ici) et de ce dernier jusqu’au chemin menant au cimetière Vava L’Hadj (voir ici), d’autres actions ont été réalisées depuis.

Une réunion regroupant le comité du village, le directeur de l’école du village, le responsable de l’entreprise Génie thermique” (en charge des travaux hydrauliques), le responsable de l’entreprise ETB/TCE-AMIRAT (en charge des travaux de génie civil spécialisés) et du représentant de l’association Timlilith Ighil Bougueni a eu lieu le vendredi 19 mai 2017 à la salle de réunion du village. Cette réunion a justement permis de faire le point sur les actions réalisées et de planifier les actions à venir.

Pour le volet hydraulique et génie civil de ce projet:

  • Finalisation de la tranche “Lainser-Anar N’Chikh”: réalisation par l’entreprise “Génie thermique” des raccords entre les différentes longueurs de tubes PEHD gros calibre par la technique de soudure thermique.
L’équipe “Génie thermique” (Hmimi, Mhanna) en cours de soudure thermique.

 

Raccord thermique finalisé
  • Finalisation de la 3ème tranche de la conduite : pour ne pas fragiliser et détériorer le chemin menant au cimetière (notamment le gabion le longeant sur plus de 40 mètres), le comité du village Ighil Bougueni à fait le choix de faire parcourir la conduite PEHD petit calibre le long du muret bordant ce chemin (voir photo ci dessous). Cette conduite après être protégée par un fourreau protecteur a été posée, fixée et entourée d’une couche de béton. Cette action a été essentiellement réalisée par l’équipe de l’entreprise “Génie Thermique”.
Conduite PEHD parcourant le chemin entre le village et le monument: protégée par un fourreau, elle est recouverte d’une couche de béton et posée sur le bord du muret longeant ce chemin. Sous la conduite existe un gabion sur lequel est posé le chemin.

 

Cette conduite devient sous-terraine à hauteur du monument jusqu’à sa sortie au carrefour du cimetière, lieu de la future 3ème fontaine. Les travaux de creusage ont été réalisés et finalisé par le comité du village Ighil Bougueni.

Emergence du tube PEHD de petit diamètre au carrefour du cimetière vava l’hadj, lieu de la future 3ème fontaine. Ici Samir Ouchellouche, président du comité du village en compagnie de Boudjema Mouffok, secrétaire général de l’association Timlilith Ighil Bougueni qui s’est déplacé récemment au village.

 

  • Le local qui accueillera les 2 pompes de refoulement (acquises récemment par l’entreprise “Génie thermique”, voir ci dessous) et un tableau de commande électrique à proximité de la source Lainser sera construit incessamment sous peu par le comité du village en coordination avec l’entreprise “génie thermique” qui en assurera la conformité des caractéristiques techniques. Les matériaux  de construction nécessaires ont été déjà acheminés sur place.

  • Concernant le futur réservoir (qui accueillera les eaux refoulées à partir de la source Lainser) et les 3 fontaines, leur réalisation a été confiée par le comité du village à l’entreprise l’ETB/TCE-AMIRAT. Cette action sera financée par le comité du village sur ses fonds propres  mais aussi avec les fonds obtenus lors de la campagne de dons réalisée récemment (voir ici).

Une étude du sol par la technique de pénétromètrie  du site d’Anar N’chikh a permis une estimation exacte de la profondeur à creuser pour atteindre le sol le plus stable (3 mètres) et ainsi poser les fondations de ce réservoir.

Appareil pénétromètre posé sur le sol d’Anar N’chikh.

Les travaux de creusage et terrassement en vue de la pose des fondations sur ce  site ont commencé il y a quelques jours:

Engin de creusage sur le site d’Anar N’chikh
M. Amirat Kamel, responsable de l’entreprise l’ETB/TCE-AMIRAT surveillant de près les travaux de creusage du site Anar N’chikh; Bravo Kamel….
A droite, M. Amirat Slimane, ingénieur en génie civil, supervisant les travaux de creusage pour le compte du village.

 

Concernant le volet en direction des enfants du village :

Conformément aux décisions de l’assemblée générale du village du 18 novembre 2016 (voir ici) et aux discussions préliminaires avec l’équipe de l’école du village, deux actions ont été organisées au mois de mars dernier :

  • Des séances de sensibilisation à l’eau et à son utilisation économe et responsable.
  • Un concours de dessins des futures 3 fontaines. Les 3 dessins les plus représentatifs seront sélectionnés pour servir de modèles pour les formes des 3 futures fontaines.

Nous publierons prochainement ces dessins sur ce site.

Concernant le volet de ce projet en direction des femmes du village:

Conformément aux décisions de l’assemblée générale du village du 18 novembre 2016 (voir ici), il a été décidé d’organiser une réunion des femmes du village le jeudi 25 mai 2017 à 16 heures à l’école du village. Cette réunion a pour objectif de recueillir les propositions des femmes du village sur :

  • L’aménagement des espaces environnants les 3 fontaines.
  • La rédaction du règlement d’utilisation des fontaines.

Cette réunion permettra aussi de sélectionner 3 dessins parmi ceux réalisés par les élèves de l’école lors du concours du mois de mars 2017.

Ci dessous la convocation à cette réunion affichée au village.

A bientôt pour d’autres nouvelles concernant ce projet d’intérêt collectif.

Timlilith Ighil Bougueni.

Laisser un commentaire