Il y’a 65 ans, le sujet était le prolongement de la route de Jedi Menguellet à Ighil Bougueni.

 

 

Comité du village d’Ighil Bougueni- Année 1952 – Bois de Boulogne : Premier rang allongés : MEZIANE Larbi, MEZIANE Youssef, MEZIANE Oualhadj 2ème rang assis : SAHRIDJ Mouloud, AÏT CHELLOUCHE Idir, AÏT OUADDA Salem, MOUFFOK Ahmed, BAKIR Mohand (Maɛmu), MEZIANE Azouaw, RAHMOUNE Hamou, AÏT CHELLOUCHE Belaid, 3ème rang debouts : OUFFROUKH Mohand, OULD FEROUKH Mohand Ouramdane, BAKIR Amokrane, BAKIR Abdelkader, OUFFROUKH Bazi, AÏT OUARAB Bélaïd, BAKIR Akli, Chabane Amokrane FERROUKH , OUCHELLOUCHE Messaoud, MOUFFOK Boudjema. La personne manquante a été identifiée. Il s’agit de Chabane Amokrane Hamou le neveu de Saïd Hamou (Cf. Vidéo de témoignage de Bakir Akli) https://www.youtube.com/watch?v=FHBekIqqiXU
Comité du village d’Ighil Bougueni- Année 1952 – Bois de Boulogne : Premier rang allongés : MEZIANE Larbi, MEZIANE Youssef, MEZIANE Oualhadj 2ème rang assis : SAHRIDJ Mouloud, AÏT CHELLOUCHE Idir, AÏT OUADDA Salem, MOUFFOK Ahmed, BAKIR Mohand (Maɛmu), MEZIANE Azouaw, RAHMOUNE Hamou, AÏT CHELLOUCHE Belaid, 3ème rang debouts : OUFFROUKH Mohand, OULD FEROUKH Mohand Ouramdane, BAKIR Amokrane, BAKIR Abdelkader, OUFFROUKH Bazi, AÏT OUARAB Bélaïd, BAKIR Akli, Chabane Amokrane FERROUKH , OUCHELLOUCHE Messaoud, MOUFFOK Boudjema. La personne manquante a été identifiée. Il s’agit de Chabane Amokrane Hamou le neveu de Saïd Hamou (Cf. Vidéo de témoignage de Bakir Akli)
https://www.youtube.com/watch?v=FHBekIqqiXU

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons publié sur le site de Timlilith-IB, le 21 Août 2012, cette photo prise lors d’une réunion du comité du village Ighil Bougueni en 1952 au Bois de Boulogne. Cette photo prend toute sa dimension et sa pertinence dans le cadre de notre association. Elle est là pour nous rappeler que nous ne sommes pas les pionniers à avoir rassemblé les membres de notre communauté pour parler des questions qui concernent note village. Cette tradition remonte à nos premiers immigrants en France.  

Il est évident que la plupart des personnes qui apparaissent sur cette photo sont, aujourd’hui, décédées, qu’elles reposent en paix ; nous souhaitons, cependant longue vie à ceux qui sont encore parmi nous et notamment à Dda Akli Bakir qui nous précise l’objet de cette réunion et nous raconte l’histoire de cette photo. Ce qu’il relate nous rappelle étrangement le projet des 3 fontaines que nous sommes en train de finaliser avec l’association Asib de notre village Ighil Bougueni. En effet, la présence sur la photo d’un représentant du village en 1952 et sa venue en France, Bakir Mohand Oualhadj, dit Mahmou au milieu du cliché et tenant un cahier (qu’il repose en paix), avait pour but de collecter des fonds afin de financer le prolongement de la route de Jedi Menguellet jusqu’à Ighil Bougueni . A cette époque, comme le dit Dda Akli, à écouter sur la vidéo ci-dessous, les dons de la communauté immigrée, comme ceux des villageois d’ailleurs, étaient  obligatoires. Ce n’était pas un appel aux dons nous dit Dda Akli.

Malheureusement, la guerre d’Algérie déclenchée en 1954 n’a pas permis à ce projet d’aboutir. Il n’a pu voir le jour qu’après l’indépendance en milieu de l’année 1962, comme le montre la photo ci-dessus. Sont présents sur ce cliché, de gauche à droite : Ouchellouche Slimane (longue vie à lui) et feu Ourahmoune Lounis et feu Benadda Tahar, qu’ils reposent en paix.

Ci-dessous, le témoignage de Bakir Akli que nous saluons au passage et présent sur la photo datant de 1952 et prise au Bois de Boulogne (3ème rang debout et 4ème en partant de la droite) .  Nos remerciements à son fils Farid qui a mené cette interview pour Timlilith-IB.

Bien à vous,

Timlilith-IB.

Laisser un commentaire