Concours «Rabah Aissat» – Quatre villages et deux communes lauréats

En Hommage au défunt Rabah Aissat, ce concours a été instauré par l’Assemblée Populaire de la Wilaya (APW) de Tizi Ouzou afin de récompenser les villages et communes qui se distinguent par leur propreté, leur environnement, leur urbanisme et leur bien-être, à la grandeur de la wilaya.

Lors de la remise des prix pour les lauréats de l’édition qui s’est déroulée le 13 Novembre 2013, un constat peu reluisant de la situation de l’environnement et de la salubrité de nos villages a été fait, un appel pressant à des actions concrètes a été lancé à toutes et à tous, sans distinction aucune, citoyens, associations, collectivités locales et autorités régionales, tous doivent agir et dans l’urgence afin de corriger une situation qui ne cesse de gangrener nos villages.

«… la situation de l’environnement est alarmante dans notre wilaya, l’initiative de réinstaurer ce concours est dictée par la volonté d’agir de l’Assemblée dans le champ d’action qui est le sien, dans le geste civique et l’élan vers la propreté et l’ordre en suscitant une émulation bénéfique entre les villages et les communes de la wilaya» M. Haroune Houcine (Président – APW Tizi Ouzou)

«L’environnement dans la wilaya de Tizi-Ouzou doit constituer plus qu’une priorité. L’environnement dans la wilaya de Tizi-Ouzou est tellement critique, est tellement dégradée, à voir que les accotements des routes, toutes nos routes, qu’elles soient de wilaya, communales…etc, toutes ces décharges sauvages puisque Tizi Ouzou se singularise par le nombre élevé de décharges qui existent à travers tous le territoire de la wilaya. Cet environnement hideux, ces centres d’enfouissements, pour certains qu’on n’arrive pas à réaliser nous interpellent tous pour nous mettre dans la situation suivante: Si nous ne faisons pas vite, la sante du citoyen de la wilaya de Tizi-Ouzou est en danger…» Abdelkader Bouazgui (Le Wali de Tizi-Ouzou)

Nous avons eu à parler du problème de la préservation de l’environnement dans notre village Ighil Bougueni, par le passe (Voir l’article «La décharge publique d’Ighil Bougueni – Aqavuc» paru le 29 Decembre 2012). Nous ne parlerons jamais assez de ce sujet puisqu’il y va de la santé  de nos frères et sœurs habitants au village.

On se demande si les représentants du village Ighil Bougueni ont déposé un dossier de candidature à ce concours, sinon, est-ce qu’ils comptent y participer l’année prochaine. L’exercice vaut la chandelle puisque les quatre villages lauréats de cette année, à savoir, Zoubga, Ath Khelifa, Ath Zellal et Thakhlidjth ont eu droit à une coquette somme de 5 Millions de dinars chacun soit (500 Millions de centimes) pour chaque village, un encouragement conséquent pour éradiquer un phénomène étrange à notre culture, à notre éducation à nos us et coutumes.

Enfin nous souhaitons une implication plus active de nos jeunes dans la vie communautaire de leur village en s’inscrivant dans une dynamique positive et volontariste, loin de toute les partisanneries et les tendances, qu’elles soient politiques, religieuses ou toute autres genres de tendances qui ne font que les éloigner des vrais défis à relever dans notre village. Il ne s’agit pas de se défaire de ses convictions ou de se dissoudre dans la masse, il s’agit ici de faire de l’intérêt du village une question de convergence et d’unité de  tous les citoyens d’Ighil-Bougueni.

Dans l’association Timlilith-IB nous avons la conviction que le changement d’attitude viendra de nos jeunes et ils sauront nous montrer l’exemple. Le rendez-vous est donc donné à nos jeunes pour la prochaine édition de ce concours.

Que Dieu vous protège.

Nous joignons à cet article deux vidéos et nous vous souhaitons un bon visionnement.

La couverture de Kabylie News Télévision :

Le village le plus propre de la wilaya de Tizi-Ouzou 2007 & 2013 :

 

Timlilith-IB

Sources : 

      • Le site Web de l’APW de Tizi Ouzou
      • Kabylie News Télévision
      • Le Site web de la Wilaya de Tizi Ouzou
      • Portail Algérien des Énergies Renouvelables   

 

Une réflexion sur « Concours «Rabah Aissat» – Quatre villages et deux communes lauréats »

Laisser un commentaire